COVID-19 : des tests rapides disponibles en pharmacie, dès lundi

rapid test istock

Les Québécois qui ont des symptômes s'apparentant à ceux de la COVID-19 pourront s'autotester, avant leurs partys des Fêtes.

Des tests rapides seront disponibles dans 1900 pharmacies du Québec, dès lundi. Le gouvernement Legault espère en recevoir 10 millions du fédéral seulement en décembre.

Chaque personne aura droit à cinq tests gratuits, par mois, jusqu'au 31 mars.

Ils permettront d'obtenir un résultat en moins de 15 minutes. La prise d'échantillon se fait avec un écouvillon.

«Faut être symptômatique pour les utiliser, c'est là que les tests sont les plus réactifs et qui nous donnent une meilleure prédictibilité.» -le responsable de la vaccination, Daniel Paré

(Voir la vidéo ci-bas pour savoir comment effectuer un test rapide à la maison.)

 

Retour du télétravail

Devant la montée du variant Omicron, qui serait de deux à trois fois plus contagieux que le Delta, Québec impose deux nouvelles mesures.

Le gouvernement demande aux employeurs de favoriser à nouveau le télétravail, et ce, jusqu'à nouvel ordre.

Il réinstaure également le port du masque dans les aires communes des résidences pour aînés.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé averti qu'une hausse des hospitalisations est à prévoir. C'est une donnée qu'il surveille de très près.

«En ce moment, on de la marge, mais on n'en a pas beaucoup, et on a déjà un réseau fragile. [...] Quand je vois 40 - 50 admissions par jour, ça c'est ce qui nous inquiète le plus.» -le ministre de la Santé, Christian Dubé

 

L'autorisation de 20 personnes dans les rassemblements maintenue, mais fragile...

Québec ne ferme pas la porte à des changements de dernière minute concernant les rassemblements de 20 personnes aux Fêtes.

Pour l'instant, la Santé publique est toujours en faveur, mais surveille de près les hospitalisations. Le gouvernement indique qu'il pourrait s'ajuster, si la situation le requiert.

Du criblage sera effectué demain sur tous les cas d'aujourd'hui pour déterminer s'il y a une contagion communautaire d'Omicron

«J'ai un mot très important qui nous vient du premier ministre: on n'a pas peur de changer d'idée, si on pense qu'on ne va pas dans la bonne direction.» -le ministre de la Santé, Christian Dubé

Le gouvernement fait aussi appel à l'intelligence des Québécois pour gérer leur risque, c'est-à-dire que si vous avez des craintes, vous pouvez tenir de plus petites réunions.

 

Accélérer l'administration de la 3e dose

Le gouvernement Legault est à la recherche de 500 vaccinateurs pour accélérer l'administration de la 3e dose de vaccin contre la COVID-19, pour faire face au variant Omicron.

Les personnes immunosupprimées, les travailleurs de la santé et les personnes âgées de 70 ans et plus peuvent la recevoir actuellement.

Les 60 ans et plus pourraient être admissibles avant janvier, avec davantage de vaccinateurs.

Actuellement, la capacité de vaccination est de 300 000 rendez-vous par semaine. L'objectif est de la doubler, au cours du mois de janvier.

Les personnes intererssées peuvent s'inscrire sur le site Jecontribue du gouvernement du Québec.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!