COVID-19 Foyer d'éclosion chez Chaîne de travail adapté à Alma

CTA

Depuis une semaine, l'entreprise Chaîne de travail adapté d'Alma est un foyer d'éclosion de la COVID-19. Jusqu'à maintenant, sept employés ont reçu un diagnostic positif.

L'entreprise est fermée depuis lundi et un dépistage massif a été fait chez 60 des 165 employés. Sur les 7 cas, cinq travaillent au service administratif et deux sont laveurs de vitres, précise le directeur général Gilles Deschênes qui ajoute qu'il reste environ 30 % des résultats à être dévoilés.

L'état de santé de chacun d'entre eux est bon et certains n'ont aucun symptôme. C'est la preuve selon M. Deschênes que malgré toutes les mesures mises en place depuis le début de la pandémie, le risque zéro n'existe pas. : 

 

« Ça ne prend pas grand chose, ça prend une personne asymptomatique qui rentre dans un milieu de travail. On ne peut pas faire beaucoup plus que ce qu'on a fait, je pense. C'est sûr qu'au retour, nous allons hausser encore plus nos mesures, même si on en faisait déjà beaucoup. »

 

La direction de l'entreprise attendra la fin de l'éclosion, probablement au courant de la semaine prochaine, avant de ramener ses employés au bureau et d'ici là, il faut répondre aux questions des clients inquiets. Gilles Deschênes précise que les employés du service administratif n'ont pas de contacts directs avec les clients et les laveurs de vitres travaillent à l'extérieur.

Une désinfection des bureaux et du système de ventilation est aussi en cours depuis lundi.

Il y a aujourd'hui 327 cas de COVID-19 confirmés au Saguenay-Lac-Saint-Jean, dont 8 cas actifs.

Avec la collaboration de Carolyne Labrie.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!