COVID-19: il s'est perdu 18 000 emplois au Saguenay-Lac-Saint-Jean

casques travailleurs_davidmariuz

Au plus fort de la pandémie, il s'est perdu 18 000 emplois au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Depuis mai cependant, 14 400 personnes sont revenues sur le marché du travail.

La croissance économique pour la région sera négative en 2020 et les défis très nombreux en 2021, selon les prévisions économiques de Desjardins. Les industries de la foresterie, de l'aluminium et de l'agriculture vont demeurer sous pression, explique l'économiste Chantal Routhier.

En ce qui concerne l'aluminium par exemple, l'usine d'Arvida anticipe une baisse de production de 5 % puisque la demande a diminué, ce qui pourrait freiner les investissements à venir.

Pour l'ensemble des régions ressources du Québec, il est prévu de revenir au même niveau d'activité économique d'avant la pandémie à l'été 2022, sauf en cas d'un reconfinement général. Les prévisions pourraient toutefois être revues si certains investissements se concrétisent et la région pourrait mieux s'en sortir.

«Dans l'absence d'importants chantiers et de nouveaux investissements, ça va être difficile d'aller chercher une croissance économique qui va être plus forte qu'au Québec, mais un rebond devrait être observé si on réussit à contenir la deuxième vague.» - Chantal Routhier, économiste

La construction résidentielle et le secteur immobilier connaîtront aussi un ralentissement après quelques mois fastes.

Avec la collaboration de Janie Pelletier.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!