COVID-19 : les tests sont fiables assure une microbiologiste

Ces écouvillons servent à faire les prélèvement nasaux et dans la gorge pour la détection de la COVID-19.

Il faut 5h aux microbiologistes du laboratoire de Chicoutimi pour traiter un test de COVID-19 fait en région et connaître son résultat. L'équipe de sept microbiologistes et plusieurs autres techniciens travaille principalement en soirée et la nuit pour pouvoir livrer les résultats rapidement.

Depuis le début de la pandémie, environ 16 800 tests ont été analysés dans la région et 352 se sont révélés positifs en date d'aujourd'hui. La fiabilité des tests est bonne, assure la microbiologiste Myriam Lavoie qui spécifie toutefois qu'un résultat positif peut être fort ou plus faible, ce qui par moments peut semer une certaine confusion . :

« La qualité du prélèvement peut varier d'une journée à l'autre ansi que la charge virale du patient. Donc, son système immunitaire combat le virus, ça se peut que lundi, son test soit positif et que mercredi, la quantité de virus dans sa gorge ait diminué et à ce moment-là on ne la détecte pas. »

 

Aussi, les appareils ne détectent pas toujours la même charge virale. Dr Lavoie assure cependant qu'un résultat positif, faible ou fort, est toujours dévoilé et une enquête épidémiologique est amorcée. :

« L'appareil a détecté des traces donc il y a un risque que la personne puisse être contagieuse et on se doit de la rapporter. »

 

Depuis la fin du mois de juin, des tests automatisés ont été installés dans les hôpitaux du Lac-Saint-Jean pour permettre aux cas urgents ou gens en détresse respiratoire de recevoir un résultat en deux heures.

Par ailleurs, un test de dépistage sera offert à certains patients qui se présentent dans les centres de prélèvements des hôpitaux. Le CIUSSS ajoute ainsi une action à sa stratégie de dépistage pour vérifier si plusieurs cas asymptomatiques circulent dans la région.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!