COVID-19 : Un allègement dans certaines régions à compter du 8 février ?

SHOPPING

Il pourrait y avoir un relâchement des mesures sanitaires à compter du 8 février dans certaines régions du Québec où la propagation du coronavirus a ralenti. Le PM François Legault pourrait en faire l'annonce la semaine prochaine.

En conférence de presse cet après-midi, le premier ministre a laissé entendre qu'il aimerait annoncer des assouplissements dans les commerces. Impossible toutefois pour l'instant de savoir quelles régions du Québec seront concernées par ces annonces, mais François Legault a déjà averti la population du Grand Montréal qu'elle doit s'attendre à ce que des mesures importantes demeurent en vigueur.

La pression commence à être forte à certains endroits, comme au Bas-Saint-Laurent et sur la Côte-Nord où des maires demandent un retour dans une zone moins contraignante.

« C'est important de le dire, il y a encore des cas actifs dans toutes les régions du Québec sans exception, mais il y a des régions où il y en a moins. Il y a des régions où ça va un peu mieux dans les hôpitaux. » - Le premier ministre François Legault

Il y a 24 cas actifs au Bas-Saint-Laurent, 6 sur la Côte-Nord et 9 pour la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine. En Abitibi-Témiscamingue, il y en a moins de 50 alors qu'au Saguenay-Lac-Saint-Jean et en Outaouais c'est moins de 200, selon les chiffres de l'INSPQ.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé avertit toutefois les Québécois que le nombre de cas actifs est une donnée parmi d'autres. Le nombre d'hospitalisations et d'éclosions ainsi que le délestage dans les hôpitaux doivent aussi être pris en compte. Notons que près de 80 % des 1324  hospitalisations sont dans le Grand Montréal.

Nombre de nouveaux cas aujourd'hui par région : 

  • Bas-Saint-Laurent : 0
  • Saguenay - Lac-Saint-Jean : 17
  • Capitale-Nationale : 65
  • Mauricie-et-Centre-du-Québec : 50
  • Estrie : 41    
  • Montréal : 479
  • Outaouais : 9
  • Abitibi-Témiscamingue : 6
  • Côte-Nord : 0
  • Nord-du-Québec : 0
  • Gaspésie - Îles-de-la-Madeleine : 1
  • Chaudière-Appalaches : 27
  • Laval : 121
  • Lanaudière : 59
  • Laurentides : 69
  • Montérégie : 218

Oubliez les partys !

Pour le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, la situation demeure fragile partout en province et la population ne doit pas bercer d'illusions.  Certes, il y aura des assouplissements le 8 février, mais il a tenu à rappeler qu'il ne faut pas s'attendre à laisser tomber la distanciation physique ou le masque. : 

« Quand on dit allègement, il ne faut pas s'attendre au party de l'été ! Il faut y aller avec prudence, parce que je ne veux pas que vous pensiez que les prochaines semaines on revient comme avant. Ça c'est la chose la plus dangereuse qui nous menace.»

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!