COVID-19 : Un deuxième employé du CHSLD Georges-Hébert testé positif

covid

Un deuxième employé du CHSLD Georges-Hébert à Jonquière a obtenu un résultat positif à la COVID-19. Il avait été en contact avec l'employé déclaré positif lundi.

Le centre d'hébergement est sous haute surveillance depuis le début de la semaine et un dépistage massif y est fait. Après avoir fait des tests sur tout un étage, il a été décidé d'effectuer des prélèvements à environ 150 résidents et employés. 

Jusqu'à maintenant, aucun aîné n'a reçu de diagnostic positif, bien qu'une dame avait été isolée. 

La direction du CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean spécifie que les deux employés concernés n'ont pas travaillé dans un autre établissement de santé de la région et que sept travailleurs ont été envoyés à la maison en isolement préventif.

La situation inquiète la Direction de la santé publique qui ne veut pas revivre une situation comme au CHSLD de la Colline ou 21 résidents sont décédés de la COVID-19. Bien que la situation soit maintenant plus stable, 51 résidents ont été infectés et 64 employés.

On dénombre maintenant 309 cas au Saguenay-Lac-Saint-Jean, dont 61 cas actifs présentement. Il n'y aucun nouveau décès en région depuis le 6 mai. 

Barrages maintenus sur la Côte-Nord

Les barrages routiers à Tadoussac ainsi qu'à Sacré-Cœur seront maintenus jusqu'au 31 mai. Les citoyens du Saguenay-Lac-Saint-Jean ne peuvent donc pas se rendre dans leur région voisine et vice-versa.

La Direction de la santé publique de la Côte-Nord repousse de deux semaines la levée des points de contrôle pour permettre à la population locale d'intégrer les mesures d'hygiène afin d'éviter la propagation de la COVID-19.

La demande avait aussi été faite par des élus du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Pour sa part, la mairesse de Saguenay, Josée Néron, se plie aux consignes de la santé publique et continue de croire que les barrages ont été retirés au bon moment dans la région.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!