Créer un parc entre le centre-ville de Jonquière et le site de la Cépal

Rivières-aux-Sables

Un groupe de citoyens souhaite créer un parc en bordure de la rivière aux Sables, du centre-ville de Jonquière au secteur CEPAL. Accès Nature Rivière aux Sables voit un endroit semblable au Parc de la Rivière-du-Moulin à Chicoutimi pour permettre aux gens d'avoir accès aux sentiers, à la piste cyclable et au plan d'eau.

L'instigatrice du groupe, Virginie Bolduc, explique que naturellement, les gens aiment marcher ou faire du vélo dans ce secteur, mais malheureusement, le secteur de l'ancienne auberge Cépal est laissé à l'abandon depuis plusieurs années.

« C'est 5 km, donc une belle balade. Les gens se stationnent à la Place Nikitoutagan et se rendent au secteur de la Cépal. Mais quand on arrive, il n'y a pas de signalisation, il n'y a rien d'officiel et les bâtiments sont laissés à l'abandon. Au parc de la Rivière-du-Moulin, il y a un beau pavillon quand on arrive, il y a de la signalisation. Nous, on aimerait redonner du lustre à Jonquière et y faire quelque chose du genre. »

Le groupe citoyen a rencontré le propriétaire du site de l'ancienne auberge qui veut démolir les bâtiments désaffectés pour construire un nouveau projet. Virginie Bolduc croit que c'est le bon moment pour intégrer leur idée d'accès à la rivière.

« Même si c'est privé comme endroit, les gens ont toujours eu accès au site de la Cépal. Ce qu'on veut, c'est que la population conserve son accès à long terme. »

La mairesse Josée Néron et la présidente du conseil d'arrondissement de Jonquière, Julie Dufour, ont aussi discuté avec Mme Bolduc.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!