Décès d'une fillette à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix: une solution dévoilée par Québec


Intersection du rang 2 et de la route 169 à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix (Jade Laplante | Noovo Info)

La solution retenue pour améliorer la sécurité routière sur la route 169 à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, où une fillette de 10 ans a perdu la vie l'été dernier, a été dévoilée lundi avant-midi.

Le dévoilement a été fait par le député de Lac-Saint-Jean, Éric Girard, au nom de la ministre des Transports Geneviève Guilbault.

Des voies de virage à gauche protégé, des terre-pleins centraux et des feux de circulation seront ajoutés dans le Rang Ouest.

Pour ce qui est de la route Saint-André et le 2e Rang Ouest, l'accès à la rue Saint-André sera fermé et une voie de virage à gauche protégé en direction de Chambord sera ajoutée.

La limite de vitesse du secteur sera maintenue à 70 km/h.

Le réaménagement devrait se concrétiser dans un horizon de trois ans.

Des démarches étaient en cours depuis plusieurs mois au ministère des Transports et à la municipalité pour améliorer l'intersection du rang 2 et de la route 169 à Mébetchouan-Lac-à-la-Croix, endroit où l'accident s'est produit.

Le père de la fillette décédée réclamait des changements dans le secteur. Ses demandes étaient appuyées par une pétition signée par des milliers de citoyens.

Des mesures à court terme ont été mises en place entre-temps, dont la vitesse qui a été réduite à 70 kilomètres à l'heure.

Avec la collaboration de Megan Perreault

 


Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!