Des balises vandalisées au club nautique de Saint-Félicien

Balise vandalisée

Le club nautique de Saint-Félicien est aux prises avec un problème récurrent de vandalisme.

L'année dernière, 4 balises ont été endommagées et 6 cette année sur un total de 32. Elles servent à illuminer la rivière Ashuapmushuan sur 12 kilomètres.

Il ne s'agit pas de gestes accidentels, mais bien volontaires selon les citoyens qui ont dénoncé les vandales.

Hugo Séguin-Dumas est le vice-président du club nautique de Saint-Félicien.

« Des gens frappent les balises, vont s'amuser autour, tournent autour avec leurs embarcations, essaient de faire des sauts par-dessus ou de côté. On a vu des gens qui nous ont mentionné ces événements-là. »

Ces balises valent au moins 1000$ chacune, il devient difficile pour organisme sans but lucratif de les remplacer en raison des coûts engendrés.

Par ailleurs, les policiers ont confirmé au club nautique qu'il y aura plus de surveillance dans le secteur. 

Vandalisme à Métabetchouan-Lac-à-La-Croix

Visiblement des individus s'amusent à vandaliser des biens publics et privés à Métabetchouan-Lac-à-La-Croix.

On apprenait lundi que l'école Jean 23 et le site du terrain de baseball avaient été vandalisés. 

Un agriculteur a aussi dénoncé lundi des méfaits commis dans ses champs de maïs d'ensilage situés tout près de l'école, des vandales qui se sont frayé des chemins et mis à terre des plants de 9 pieds. 

Frédéric Savard a indiqué hier sur les réseaux sociaux qu'il ne portera pas plainte à la police finalement puisque les voyous ont été dénoncés. 

Facebook

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!