Des caméras corporelles sur les policiers pour prévenir le racisme?

SQ - Policier dos SQ

Québec et Ottawa songent à munir les policiers de caméras corporelles pour prévenir le racisme. Le premier ministre du Canada Justin Trudeau a plaidé en faveur de cette pratique hier en conférence de presse.

Justin Trudeau entend discuter cette semaine avec ses homologues des provinces du port de caméras corporelles pour les policiers. Il aurait déjà abordé la question avec la commissaire de la Gendarmerie royale du Canada, Brenda Lucki. Cette solution représenterait toutefois un défi au niveau technique, notamment dans les zones éloignées.

«Les défis avec ces caméras sont plutôt d'ordre logistique ou économique, quelques défis techniques aussi, mais je pense que nous sommes d'accords que nous devons aller de l'avant avec ces caméras pour les officiers de la GRC». - Le premier ministre Justin Trudeau

La Fédération des policiers municipaux du Québec est pour, mais rappelle qu'à peine 1% des interventions font l'objet d'une plainte en déontologie.

Rappelons que le racisme est sur toutes les lèvres après le décès de Georges Floyd le 25 mai dernier à Minneapolis. L'Afro-Américain a été écrasé sous le genou du policier Derek Chauvin pendant 9 minutes.

D'ailleurs, le policier accusé de meurtre au 2e degré a comparu hier pour la première fois et il n'aurait pas les moyens de payer sa caution de 1 million de dollars pour retrouver sa liberté pendant son procès.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!