Des excréments lancés sur l'édifice de Promotion Saguenay

crotte promotion saguenay

Des excréments ont été lancés sur l'édifice de Promotion Saguenay au centre-ville de Chicoutimi ce matin. Le geste aurait été posé par un collectif qui s'oppose au projet de GNL Québec.

Depuis plusieurs jours, des affiches qui dénoncent le fait que Promotion Saguenay appuie le projet d'usine de gaz liquéfié sont collées chaque matin sur le bâtiment. Cette fois, un petit oléoduc a été installé pendant la nuit ainsi que des excréments. Le directeur de l'organisme, Patrick Bérubé réclame un débat pacifique: 

«C'est dur de ne pas faire de corrélation. Ça fait déjà plusieurs semaines qu'on a des messages anti-GNL accolées à nos portes le matin quand on arrive au bureau. Ce matin on a franchi une ligne. Il y a des excréments qui ont été vidés devant et sur le bâtiment de Promotion Saguenay. On a fait une plainte à la Sécurité publique. Nous on appelle à un débat sain. Évidemment on n'a pas toujours les mêmes opinions. Clairement il y a des sujets qui divisent la région. Mais il ne faut pas franchir les lignes. »

 

Patrick Bérubé rappelle qu'en tant qu'organisme de développement économique, leur mandat est d'accompagner tout type de promoteur qui veut développer l'économie de Saguenay. Une plainte a été déposée à la Sûreté municipale de Saguenay. 

La Coalition Fjord réagit

La Coalition Fjord se dissocie de l'acte qui a été commis. Le porte-parole de la l'organisme, Adrien Guibert-Barthez, a bon espoir que la population fera la part des choses.

«C'est un acte isolé, ce n'est pas l'ensemble des gens qui pensent de cette manière-là. Évidemment que nous on cherche le dialogue et non la confrontation».

Le geste a également été dénoncé par les gestionnaires du groupe Facebook Contre GNL Québec à Saguenay qui disent ne cautionner aucun acte de violence ou de vandalisme.

Bellmedia