Des investissements de 15 M$ au Saint-Jude d'Alma

Résidence le St-Jude

La direction de la résidence le Saint-Jude à Alma a imaginé un milieu de vie qui frôle la perfection pour les retraités en perte d'autonomie et avec des difficultés cognitives. Un grand chantier de 15 millions $ est en cours dans la résidence qui accueille déjà une clientèle autonome et semi-autonome.

Le tout devrait être prêt à l'automne prochain, explique le directeur général Daniel Beaulieu. Chaque unité accueillera treize personnes en perte d'autonomie qui doivent, par exemple, conjuguer avec l'Alzheimer ou la démence. : 

 

« Le personnel va vivre avec les gens, donc préparer les repas et manger avec eux. Ils vont faire des activités quotidiennes aussi, comme par exemple plier du linge, un peu comme on fait dans la maison. On va s'adapter à chaque unité et à chaque personne. On va aussi avoir des activités sociales et il y aura des soins et de l'aide pour prendre sa douche ou s'habiller. »

 

Daniel Beaulieu croit répondre à une réelle demande dans la région. Il compte s'inscrire auprès du gouvernement provincial comme ressource intermédiaire puisque le concept est dans la même veine que les maisons des aînés de la CAQ. Daniel Beaulieu aimerait pouvoir créer un cycle pour ses résidents. :

 

« On a une résidence pour les gens autonomes et on ne veut pas les déraciner une deuxième fois lorsqu'ils sont en perte d'autonomie au fil du temps. C'est déjà très gros de devoir quitter sa maison une fois, nous ici on souhaite que ces gens puissent s'enraciner pour le reste de leur vie. »