Des stupéfiants identiques aux bonbons PEZ saisis au Lac-Saint-Jean

Stupéfiants PEZ, Sûreté du Québec, Bonbons

Des stupéfiants ressemblant à s'y méprendre aux bonbons PEZ ont été saisis au Lac-Saint-Jean. La Sûreté du Québec demande à la population d'être vigilante puisque les comprimés sont attrayants et peuvent sembler inoffensifs à première vue.

Les policiers confirment avoir mis la main sur des comprimés en mai dernier lors d'une intervention à Roberval. C'est une adolescente de 14 ans qui les avait en sa possession.

Les faux bonbons ont été envoyés dans les laboratoires de Santé Canada qui après analyse, confirme qu'ils contiennent de l'Étizolam, un médicament qui agirait comme un dépresseur sur le système nerveux. Cette substance n’est pas approuvée ni au Canada ni aux États-Unis, mais elle est utilisée ailleurs dans le monde pour traiter l'insomnie et l'anxiété.

Bonbon PEZ, distributeurs

Les bonbons PEZ sont vendus avec des distributeurs. PEZ Canada

 

Des victimes ailleurs au Québec

Ces faux bonbons ont fait leur apparition sur tout le territoire québécois depuis quelques mois. À Granby, les policiers ont saisi plus de 300 comprimés en juin dernier.

Au début du mois de septembre, une enquête a été ouverte après la mort d'un jeune homme de 19 ans sur la Rive-Sud de Montréal. Quelques jours plus tard, une femme de 21 ans s'est retrouvée aux soins intensifs après avoir elle aussi consommé ce type de stupéfiant.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!