Deux septuagénaires prisonniers de leur chalet

Chemin Bowater, entre les km 148 et 149.

Les policiers de la Sûreté du Québec secteur Maria Chapdelaine ont dû secourir deux septuagénaires qui s'étaient rendus à leur chalet cette fin de semaine dans le secteur Chute des Passes. Ne les voyant pas revenir à la maison vendredi comme cela était prévu, leurs conjointes ont joint les policiers pour signaler  leur disparition. 

Les villégiateurs n'ont été retrouvés que plusieurs heures plus tard sains et saufs avec l'aide de l'ancien propriétaire du chalet. 

Comme le dit Hugues Beaulieu de la Sûreté du Québec, les manoeuvres de secours ont été plus longues car les motoneiges enfonçaient dans la neige trop molle et une route a même été emportée par la crue des eaux. Les 2 policiers, les 2 villégiateurs et l'ancien propriétaire de chalet ne sont donc revenus au bercail que dimanche après-midi :

«Les policiers sont partis à 9 heures samedi matin avec l'ancien propriétaire car c'était dans un secteur isolé. Ils ont par la suite passé la nuit dans le coin. Ils ont retrouvé les 2 hommes sains et saufs. Ils ont repris le chemin vers 4 heures dimanche. Ils ont eu besoin de leurs collègues du service incendie parce qu'au km 148 du chemin Bowater, la route avait été emportée. Ils sont donc arrivés à bon port seulement dimanche à 14 heures.»

Deux chemins forestiers ont été emportés par les eaux cette fin de semaine dans le haut du Lac-Saint-Jean. La route s'est notamment affaissée sur le chemin Bowater à Dolbeau-Mistassini et le chemin de Girardville. 

Par ailleurs, le ministère de la Sécurité publique surveille le niveau de la petite rivière Péribonka car celui-ci est au dessus du seuil de surveillance actuellement. 

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!