Fin des recherches pour retrouver les motoneigistes disparus au Lac-Saint-Jean

Recherches motoneigistes

La Sûreté du Québec met fin à ses recherches pour retrouver les 2 motoneigistes français toujours manquants après la tragédie du 21 janvier au Lac-Saint-Jean. L'annonce a été faite hier soir sur le compte Twitter de la SQ. 

Le manque d’éléments d’enquête explique cette décision indique le porte-parole de la Sûreté du Québec. Hugues Beaulieu ajoute que le travail d’enquête se poursuivra et que les recherches reprendront si de nouveaux éléments d'enquête permettent de retrouver les deux hommes. 

«À ce jour, la Sûreté du Québec a déployé l’ensemble des moyens mis à sa disposition pour tenter de localiser les deux disparus. Les conditions hivernales des 16 derniers jours ont rendu difficile le travail des policiers et des intervenants sur les eaux de la rivière Grande Décharge.» - Twitter Sûreté du Québec

 

Rappelons que le 21 janvier dernier, un groupe de neuf motoneigistes composé de huit touristes français et d'un guide québécois, circulait sur le lac Saint-Jean à St-Henri-de-Taillon près de la rivière Grande-Décharge lorsque 7 d'entre eux sont tombés à l'eau. Un seul a pu s'en sortir. 

Le premier corps à avoir été repêché dans les heures suivant la tragédie a été celui du guide Benoît L’Espérance, un Montréalais de 42 ans. Quelques jours plus tard, à quelques kilomètres du lieu de la tragédie, les policiers ont repêché les dépouilles de Gilles Claude 58 ans, Julien Benoit 34 ans et Yan Thierry 24 ans. Malgré 16 jours de recherches, les dépouilles de Jean-René Dumoulin 24 ans  et Arnaud Antoine 25 ans n'ont pu être retracées.

Pendant les recherches, la Sûreté du Québec a fait appel à des plongeurs qui sillonnaient les eaux glacées tandis que des policiers à motoneige arpentaient les berges. D'autres ont parcouru les secteurs à l'eau à bord de diverses embarcations. Il y a aussi l'hélicoptère de la Sûreté du Québec qui a survolé le secteur pendant plusieurs jours. D'ailleurs le 25 janvier, un des deux hélicoptères qui participaient aux recherches s'est écrasé. Heureusement, le pilote n'avait pas subi de blessures graves.  

 

 

#Événementencours | À ce jour, la Sûreté du Québec a déployé l’ensemble des moyens mis à sa disposition pour tenter de localiser les deux disparus.

— Sûreté du Québec (@sureteduquebec) February 6, 2020