GNL Québec : La suite du BAPE à partir du 26 octobre

Stéphanie Fortin, porte-parole de GNL Québec

La deuxième partie de la commission du BAPE sur le projet d'un complexe de liquéfaction de gaz naturel à Saguenay se tiendra uniquement par vidéoconférence. Il en a été décidé ainsi pour limiter les rassemblements et les déplacements d'une zone à l'autre en raison de la deuxième vague de coronavirus.

Cette seconde partie de la commission est consacrée au dépôt de mémoires ainsi qu'à l'écoute des opinions et des suggestions des organismes, des municipalités ainsi que des citoyens.

Si vous souhaitez vous exprimer, vous devez remplir le formulaire en ligne avant le 8 octobre. Les séances seront publiques et se tiendront à compter du 26 octobre directement sur le site internet du BAPE, à compter de 19h.

La première partie s'est déroulée au Montagnais de Chicoutimi et sur le web. À ce moment, les gens étaient invités à poser des questions sur le projet sans émettre d'opinion. Plus de 400 personnes ont assisté physiquement à l'une ou l'autre des neuf séances et quelque 3 200 visionnements en direct ont eu lieu. Au total, la commission a reçu 928 questions écrites.

Rappelons que GNL Québec caresse le projet de construire un complexe de liquéfaction de gaz naturel au Port de Saguenay. L'autre partie du projet consisterait à installer un gazoduc de 750 km entre le nord-est de l'Ontario et Saguenay. Le gaz naturel proviendrait de l'Ouest canadien.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!