Hydro-Québec met fin à du vol d'électricité au Lac-Saint-Jean

Hydro

Hydro-Québec a mis fin à du vol d'électricité dans dix résidences du Lac-Saint-Jean mardi. L'enquête a débuté en avril et elle ciblait des adresses à Roberval, Saint-Félicien, Mashteuiatsh, Saint-Bruno, Hébertville et Chambord.

Les responsables de la lutte contre le vol de l'électricité de la société d'État ont remarqué une consommation inhabituelle en analysant les données tirées de compteurs intelligents.

« La technologie des compteurs intelligents nous permet plus rapidement de détecter les lieux où il y a des vols d'électricité grâce à l'analyse de données. » - Louis-Olivier Batty, le responsable des communications chez Hydro-Québec

Les inspecteurs sont intervenus hier avec des agents de la Sûreté du Québec et de la Sécurité publique de Mashteuiatsh. Pour l'instant, personne n'a été arrêté, mais l'enquête se poursuit pour déterminer s'il s'agissait d'un réseau, explique Louis-Olivier Batty, le responsable des communications chez Hydro-Québec.

« Ce qu'on voit habituellement, c'est soit au compteur où à l'installation électrique que c'est trafiqué, alors ce ne sont pas les montants réels d'utilisation qui sont facturés. » 

Hydro-Québec souligne que chaque année, environ 400 dossiers de vols d'électricité sont élucidés, ce qui représente des pertes annuelles de 22 millions $ à 75 millions $. Elle rappelle que des installations trafiquées présentent un risque élevé d’électrocution et d’incendie.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!