Il manque de places en garderie au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Garderie

Il manque de places dans les garderies du Saguenay-Lac-Saint-Jean, ce qui pousse des parents à revoir leur plan de carrière et même leurs projets familiaux.

À Roberval, une maman de deux enfants en bas âge est censée être de retour au travail cette semaine, mais elle n'a aucune place en garderie. Elle patiente sur des listes d'attente et on lui répond que rien ne semble pouvoir se libérer d'ici l'an prochain. Un autre couple a pris la décision de ne pas avoir de troisième enfant puisque cette situation est trop stressante.

Une grand-maman est entrée en contact avec notre journaliste pour aider sa belle-fille à trouver une garderie dans le vaste secteur de Jonquière, Shipshaw, Saint-Ambroise et même Alma. Les nouveaux parents cherchent désespérément une place à leur enfant depuis leur retour dans la région en novembre dernier.

« On fait des recherches partout et ils sont à bout de souffle. Ils sont stressés à essayer de trouver une place. On ne sait plus quoi faire avec ça. Ma belle-fille a un bel emploi qui l'attend, mais elle ne sait plus si elle va pouvoir travailler. »

En octobre dernier, la CAQ annonçait la création de 4300 places en garderie au Québec, mais aucun projet du Saguenay-Lac-Saint-Jean n'a été retenu puisque selon les critères du ministère de la Famille, les besoins étaient comblés en région.

Cette lecture de la situation n'est pas bonne selon l'Alliance des intervenantes en milieu familial du Saguenay-Lac-Saint-Jean. La présidente du syndicat, Julie Saint-Arnaud souligne qu'en 10 ans, le nombre de garderies en milieu familial est passé de 560 à 410.

Des témoignages de parents à bout de ressources, elle en reçoit toutes les semaines. Mme St-Arnaud ajoute que la situation est particulièrement critique pour les 0-18 mois. Les intervenantes proposent pourtant des solutions rapides à mettre en place par le gouvernement. :

« Certaines filles aimeraient recevoir plus de poupons, mais dans un milieu familial c'est maximum 2. Aussi, les enfants d'âge scolaire de la responsable comptent dans le ratio même s'ils passent la journée à l'école. Une responsable qui a deux enfants perd deux places. En modifiant ces critères, ça ajouterait rapidement plusieurs places dans des installations déjà existantes. »

En attendant, elle conseille aux parents d'appeler dans chaque garderie régulièrement et de surveiller sur les réseaux sociaux puisque souvent les places y sont offertes et comblées rapidement.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!