Incendie au site d'enfouissement d'Hébertville-Station

Incendie site d'enfouissement d'Hébertville-Station

La collecte des déchets est perturbée aujourd'hui au Lac-Saint-Jean en raison d'un incendie survenu tôt ce matin au Lieu d'enfouissement technique d'Hébertville-Station. Ainsi, la collecte prévue aujourd'hui est reportée à lundi.

L’incendie d'une superficie d’environ 0.1  km2 est contenu, indique la directrice des communications de la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean, Mélanie Simard.

Un centre d’urgence composé du Service d’urgence de prévention des incendies de la Ville d’Alma et de la Société de protection des forêts contre le feu est sur place. Le ministère de l'Environnement a également été avisé. Pour le moment, la source du brasier est inconnue.

Les citoyens d'Alma (secteurs : Saint-Pierre, Château d’Eau, parc industriel technologique Gabriel-Fortin, Parc industriel Sud Joseph-Collard et Auger Est), de Dolbeau-Mistassini (secteurs : Saint-Jean et Sainte-Marie), de Saint-Prime, de Saint-Edmond-les-Plaines, de Saint-Prime ainsi que de Saint-Élizabeth-de-Proulx devront mettre leur bac en bordure du chemin dimanche soir. Tous les détails sont disponibles sur le site internet de la RMR.

La collecte des résidus n'est pas perturbée à Saguenay, mais les autorités municipales demandent tout de même aux citoyens de diminuer leur quantité de déchets mis au chemin.

 

Trois incendies en 10h à Saint-Félicien

Les pompiers de Saint-Félicien ont également été très occupés ce vendredi. Trois incendies se sont déclarés sur le territoire, en l'espace de 10 heures.

Le premier et le deuxième sont survenus vers 22h, sur la rue des Camélias. Deux résidences ont été lourdement endommagées par les flammes. Puis ce matin à 7h30, un garage résidentiel a été complètement détruit par un incendie sur le rang de la Rivière aux saumons.

Heureusement, dans tous les cas, personne n'a été blessé. Toutefois, les équipes sont exténuées souligne le directeur du Service incendie de Saint-Félicien, Olivier Delaunière.

«La grande majorité de nos pompiers sont des pompiers à temps partiel, donc ce sont des gens qui occupent un emploi principal en ville. Les pompiers ont terminé à 4h ce matin environ, puis quelques heures plus tard ça resonne pour un deuxième incendie. Ce genre de journée qui est très éprouvante.»

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!