Jason Roy-Lagacé: la défense demande l'acquittement

70066194_890045184713991_7066111840698236928_n (1)

La défense demande l'acquittement pour tous les chefs d'accusation qui pèsent contre Jason Roy-Lagacé. Me Charles Cantin estime que les récits des deux plaignantes sont contradictoires. Il a livré sa plaidoirie hier au procès de son client de 33 ans.

Hier, c'était au tour de l'accusé à témoigner. L'ex-militaire a alors nié avoir agressé sexuellement l'une de ses ex-copines. Jason Roy-Lagacé reconnaît avoir eu des rapports sexuels avec la présumée victime, mais soutient qu'elle était consentante.

En ce qui concerne l'autre plaignante au dossier, il prétend qu'elle était contrôlante et agressive. L'ex-militaire admet l'avoir retenue et soulevée de terre lors d'une chicane, mais affirme avoir agit par légitime défense puisqu'elle le ruait de coups.

Jason Roy-Lagacé est accusé de harcèlement, agression sexuelle et méfait. Rappelons que la principale plaignante n'a pas terminé son contre-interrogatoire mercredi dernier, même si elle dénonçait des relations sexuelles complètes non consentantes et violentes. Quatre chefs d'accusation, dont agression sexuelle causant des lésions, ont ainsi été retirés. La procureure de la Couronne, Me Karen Inkel, livrera sa plaidoirie ce matin.