Jonquière : Le temps presse pour revoir le projet du centre multisport

Soccer

Les plans du centre multisport de Jonquière sont revus pour diminuer les coûts du projet qui grimpent à 29 millions $. Les dirigeants du nouveau club de soccer fusionné de Saguenay, le Venturi, ont été invités à soumettre leurs idées à la Commission des sports et du plein air mercredi. La mairesse Josée Néron a aussi participé à la rencontre.

L'objectif est de ramener le projet à 25 millions $ nous a dit le directeur général du club, Maxime Pépin-Larocque, à sa sortie de la séance. Il mentionne que des économies sont possibles par exemple en n'asphaltant pas le stationnement ou en utilisant des matériaux moins dispendieux à l'intérieur. Il a toutefois fortement encouragé les dirigeants municipaux à s'inspirer du soccerdôme de Lévis, près de Québec, qui a été construit en quatre phases.

 

« C'est le stade Honco. Ils ont commencé avec un terrain, des vestiaires et quelques bureaux. Quelques années après, ils ont rajouté un terrain extérieur, une salle polyvalente et une salle de gym. Ils ont aussi ajouté des bureaux. Puis,il y a 3 ou 4 ans, ils ont ajouté un quatrième terrain intérieur. La structure est en aluminium et en tôle, donc elle se modifie rapidement et facilement. C'est une entreprise qui fait des clé en main qui fait ça. Ici, on aurait surement l'expertise avec Proco. »  le directeur général du club de soccer Venturi, Maxime Pépin-Larocque​.

 

Le temps file cependant puisque la subvention de 7,5 millions $ de Québec vient à échéance en avril. Maxime Pépin-Larocque avoue avoir été très surpris pendant les Fêtes d'apprendre que le projet allait peut-être être mis sur la glace. Il croyait plutôt débuter l'année 2020 avec l'annonce de la première pelletée de terre. Le nouveau club de soccer fusionné doit également amorcer très bientôt les inscriptions et les préparatifs de sa prochaine saison.