L'incendie au Lac-Saint-Jean progresse plus lentement

Feu Lac-Saint-Jean

Environ 120 pompiers de l'Ontario et du Manitoba sont attendus dans les prochaines heures à Chutes-des-Passes, au Lac-Saint-Jean, pour combattre l'incendie qui est hors de contrôle depuis mardi dernier. Selon les dernières données de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), la superficie du brasier s'étend maintenant sur 71 000 hectares, c'est plus que trois fois la ville d'Alma.

Le feu continue sa progression, mais plus lentement, notamment en raison de l'humidité relative plus élevée. Il est possible de voir l'étendue de l'incendie ici. Jusqu'à maintenant, la centrale hydroélectrique Péribonka IV a été épargnée grâce au travail des pompiers, mais des dizaines de chalets ont été ravagés par les flammes.

«Il continue sa progression mais elle se fait plutôt tout autour du pourtour. Parce qu'il y a vraiment une instabilité car les vents changent la tête de direction. Il ne s'avance ni vers le réservoir Pipmuacan et ne recule pas vers d'autres secteurs dépassés Chute-des-Passes. Aujourd'hui (lundi), il faut protéger le pont de la rivière Serpent. On ne parle pas vraiment de menace imminente pour la centrale Péribonka IV mais on maintient toujours la protection dans le secteur évidemment». -Josée Poitras, porte-parole de la Sopfeu. 

Hier, la SOPFEU ainsi que les ministres Pierre Dufour et Andrée Laforest ont fait le point en conférence de presse. Le directeur général de la SOPFEU, Éric Rousseau, souligne que la cause de l'incendie serait d'origine humaine.

«Un feu avec des bonnes intentions de faire un petit feu de camp le soir pour faire cuire de la truite ou se réchauffer et avoir une belle atmoshpère. Mais c'est du très sérieux, les indices sont tellement élevés qu'un feu décolle de rien».

Éric Rousseau rappelle, spécialement avec la Fête nationale du Québec cette semaine, qu'une interdiction de faire des feux à ciel ouvert est toujours en vigueur au Saguenay-Lac-Saint-Jean. L'interdiction touche la plupart des régions du Québec. Il est aussi interdit de circuler en forêt sur les terres du domaine de l'État et sur plusieurs chemins forestiers dans le secteur Chutes-des-Passes.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!