La hausse des tarifs des déneigeurs suscite la grogne à Saguenay


L'hiver dernier a été exigeant pour les entreprises de déneigement de Saguenay. (Noovo Info)

En cette période de soumission des déneigeurs, la hausse des tarifs de déneigement rend mécontents bien des clients qui souhaitent changer de déneigeur.

Une augmentation moyenne de 25 % est notable chez diverses entreprises, ce qui représente une hausse entre 90 $ et 120 $ environ. Les tarifs de Déneigement Dubose, à Arvida, sont par exemple passés de 360 $ à 470 $ pour certaines cours, alors que ceux du Roi Desneiges ont augmenté en moyenne de 90 ou 100 $.

Les diverses entreprises contactées sont unanimes : cette hausse s'explique par l'augmentation du prix de l'essence et de la main d'oeuvre, ainsi que par les pertes engendrées par l'hiver dernier qui fut particulièrement neigeux et venteux.

« On a normalement deux ou trois tempêtes l'hiver. L'an dernier, on en a eu 16 ou 17, en plus des vents [qui obligent le passage plus fréquent des tracteurs]. » - Guy Tremblay, propriétaire du Roi Desneiges

Des clients ont confié à Noovo Info une hausse encore plus marquée chez Ongerneige qui fait grimper considérablement leur facture, parfois jusqu'à 300 $ supplémentaires. L'entreprise de déneigement de Jonquière a cependant refusé de nous accorder une entrevue et, par le fait même, d'expliquer les raisons de cette hausse plus importante que ses compétiteurs.

Des listes d'attente qui s'allongent

« C'est ma 19e année dans le domaine et j'ai jamais, jamais, vu ça. »

Chez Déneigement Le Roi Desneiges, la liste d'attente s'allonge de jour en jour. Si bien, qu'elle dépasse désormais les 500 noms. Déjà en mars, le téléphone commençait à sonner, alors qu'une nouvelle clientèle désirait obtenir des estimés. Normalement, l'entreprise reçoit ces appels à compter de la mi-août.

« On reçoit au-delà de 100 appels par jour et peut-être 80 % des appels sont pour de nouveaux estimés. Ça va continuer comme ça aussi en octobre, c'est le temps le plus fort des estimés de déneigement. » - Guy Tremblay

Selon le propriétaire, ces nombreux appels s'expliquent par des entreprises de déneigement qui ont fermé leurs portes ou encore par des clients mécontents du service reçu l'an dernier ou de la hausse importante des coûts qui tentent de dénicher un nouveau déneigeur.

Même son de cloche chez Déneigement Robin Morin, à Chicoutimi, qui a commencé lundi à tenir une liste d'attente. La conjointe du propriétaire, Nathalie Tanguay, travaille dans le milieu depuis 20 ans et soutient aussi n'avoir jamais vu une telle situation.

« Il y a vraiment une urgence, je crois. Les gens magasinent beaucoup leur déneigeur. »

Des clients indulgents

Conscients de l'inflation et de l'hiver exigeant pour les déneigeurs l'an dernier, la majorité des clients sont indulgents envers les entreprises de déneigement, rapporte le propriétaire du Roi Desneiges. Cela n'empêche toutefois pas de nombreuses personnes à revoir leur plan pour le déneigement l'hiver prochain.

Ayant perdu son déneigeur puisqu'il ne dessert plus son secteur, David Bélanger constate que sa facture grimperait de 300 $, soit une augmentation de 50 %,  avec un autre déneigeur.

« C'est sûr que c'est fâchant, mais [les déneigeurs] manquent de personnel, tout monte, donc on s'attendait à une hausse. »

Malgré tout, David Bélanger est à la recherche d'un contrat moins coûteux, mais la tâche est ardue et il doit prendre son mal en patience, puisque son nom se trouve très loin sur une liste d'attente.

« Si ça continue comme ça, va falloir que je pellete cette année! Ça me tente pas, mais ça peut que ce soit moi qui le fasse », se résigne David Bélanger.

Avec la collaboration de Marc-Antoine Mailloux - journaliste Noovo Info

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!