La semaine débute avec 47 nouveaux cas de COVID-19 au Saguenay-Lac-St-Jean

covid

Ce sont 47 cas de COVID-19 qui s'ajoutent aujourd'hui au Saguenay-Lac-Saint-Jean qui frôle maintenant les 1000 cas depuis le début de la pandémie. Le bilan grimpe à 991 dont 334 actifs.

Comme en début de semaine dernière, la région frôle la zone rouge, notamment en raison des foyers d'éclosion qui se multiplient et des cas qui augmentent dans la communauté. Le directeur régional de santé publique, Dr Donald Aubin espère que la courbe fléchira dans les prochains jours. : 

« Passer au rouge c'est relativement facile, revenir en orange c'est autre chose. Il faut démontrer qu'on est capable de conserver notre orange. Il y a aussi beaucoup d'impacts psychosociaux lorsqu'on est en rouge, même chose pour les impacts socio-économiques. Le rouge implique beaucoup de conséquences. »

 

Il ne faut pas dépasser 30 cas par jour pour rester en orange , CIUSSS Saguenay-Lac-Saint-Jean

 

Par ailleurs, 27 des nouveaux cas quotidiens sont situés dans le secteur de Jonquière, qui englobe aussi Saint-Ambroise et les environs. 

Les cas continuent de s'accumuler dans les écoles : un premier a été répertorié au Centre de formation générale des adultes de La Jonquière et c'est le même scénario à l'école primaire Bois-Joli de Shipshaw.

Des élèves de l'École secondaire Kénogami et de l'École secondaire Charles-Gravel de Chicoutimi-Nord ont aussi reçu des résultats positifs au cours de la dernière journée.

Le Québec enregistre 808 nouveaux cas de COVID-19, pour un total de 100 922 personnes infectées depuis le début de la pandémie.

Un premier CPE doit fermer ses portes

Le CPE Le Jardin Ensanté situé près de l'hôpital de Jonquière est fermé en raison d'une éclosion de COVID-19. On y compte aujourd'hui 16 cas : 9 enfants et 7 employés.

L'installation devient la première garderie dans la région à devoir fermer depuis le début de la pandémie.

« Plusieurs études ont démontré que les jeunes enfants toussaient moins loin et étaient de moins grands vecteurs du virus. Mais, c'est évident qu'ils peuvent quand même le transmettre, notamment à leurs parents ou dans un milieu très fermé. » - Dr Roger Savard, microbiologiste-infectiologue

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!