Le maire d'Alma veut laisser plus de place aux autres

Marc Asselin, maire d'Alma

Le maire d’Alma Marc Asselin reconnaît avoir été excessif lors de certains échanges autour de la table du conseil. Il a fait le point ce matin, après que le conseiller municipal Olivier Larouche ait dénoncé son attitude.

Il jugeait nécessaire de devoir s'adresser aux médias après avoir pris un moment de réflexion.

Marc Asselin ne parle toutefois pas de colère ou de manque de respect, il dit plutôt être parfois intense lorsqu’il est passionné. Les choses ont été mises au clair hier lors d’une séance plénière où tous les conseillers ont pu s’exprimer.

« Ça s'est fait dans le respect. Ma conclusion personnelle, ce que je devrai faire dans le futur, c'est de laisser un peu plus la chance aux autres de s'exprimer. D'être un peu moins volubile dans les dossiers. » - Marc Asselin, maire d'Alma

De son côté, l'échevin Olivier Larouche dit y avoir remarqué beaucoup d'ouverture et s'engage à travailler avec M. Asselin. 

Les conseillers remettront des suggestions la semaine prochaine pour améliorer les discussions au sein de conseil.

Toujours en réflexion pour 2021

Devant les médias ce matin, Marc Asselin n'a pas voulu confirmer s'il allait se représenter au poste de maire aux élections de 2021. Pour l'instant, le maire de Desbiens, Nicolas Martel, a signifié son intérêt tout comme la conseillère municipale des 16 dernières années, Sylvie Beaumont.

Marc Asselin est le maire d'Alma depuis 2009.

 

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!