Le redoux a donné du fil à retordre aux stations de ski


(Noovo Info )

Plusieurs centres de ski ont dû revoir leur début de saisons soit en fabriquant plus de neige artificielle, soit en fermant plus de pistes qu'à l'habitude due au beau temps des derniers jours.

C'est le cas du Mont-Bélu, indique Frédéric Perron, le directeur général du centre de ski.

«En 22 ans de carrière, je n'ai jamais vu de température si douce. [...] Pour le moment on a juste 3 pentes d'ouvertes, mais on espère en ouvrir 3 autres avant la prochaine fin de semaine.»

De son côté, le Valinouët ne s'en sort pas trop mal puisque chaque année le site reçoit beaucoup plus de neige qu'ailleurs.

Stéphane Leblond, directeur du marketing au Valinouët, explique que, parfois, la station reçoit trois fois plus de neige que ce que nous recevons en pleine ville. Il ajoute que bien qu'il n'y ait pas de neige artificielle au Valinouët, il n'est pas inquiet pour les conditions puisque la neige se fait de plus en plus tardive depuis plusieurs années.

«Les redoux de fin décembre on en a connu plusieurs, mais tout fini par se placer. Ça peut arriver tous les sept ou huit ans où on manque de neige et on se dit que ça ferait bien d'avoir un canon à neige, mais autrement, ce n’est vraiment pas nécessaire. Ça se replace toujours au cours de la saison.»

Les stations de ski s'attendent à avoir une meilleure saison vers les mois de février et mars.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!