Les animaux du Zoo de Saint-Félicien on attiré 200 000 visiteurs

Panda roux

Les oursons polaires et les pandas roux ont fait déplacer des foules au cours de la dernière année au Zoo sauvage de Saint-Félicien qui a franchi le cap des 200 000 visiteurs.

L'été a pourtant débuté lentement puisque la température des premières semaines a été, rappelons-nous, plutôt maussade, mais par la suite, les visiteurs ont afflué, remarque la directrice générale de l'endroit, Lauraine Gagnon, qui avoue que son attraction touristique a une lourde pression sur les épaules. :

 

« On sent qu'on a cette pression-là pour la Ville de Saint-Félicien, mais aussi pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les retombées économiques du zoo c'est plus de 30 millions $. Nous on reçoit 55 000 personnes qui proviennent de l'étranger alors c'est de l'argent neuf. Ces gens veulent aussi visiter autre chose, manger au restaurant et ils doivent dormir dans la région. »

 

Sur ce dernier point, plusieurs touristes ont mentionné qu'ils aimeraient une plus grande offre en restauration dans les alentours du zoo.

L'année 2019 s'est ainsi terminée avec un surplus de 282 000 $ dans les coffres, et gageons que la vente de toutous y est pour beaucoup. Une visite sur place au cours de l'été dernier nous a permis de constater à quel point les peluches de petits pandas étaient populaires. Un record a par ailleurs été enregistré puisque ces toutous ont représenté 11 % des ventes totales dans les boutiques souvenirs du site.

Dernières phases du plan de développement

L'année 2020 sera moins chargée en nouveautés, précise Mme Gagnon puisque son équipe planche déjà sur de grands projets pour 2021. Dans les prochains mois, le film multisensoriel sera revu et l'an prochain les visiteurs pourront s'attendre à plus. : 

« Je pense qu'on va encore être précurseur dans la manière de présenter les animaux comme c'est le cas avec les ours polaires, on va encore innover dans d'autres habitats. »