Les bars, spas, casinos et parcs aquatiques pourront rouvrir - Horacio Arruda

covid

Les spas, bars, casinos, parcs aquatiques et hébergements touristiques pourront rouvrir dès aujourd'hui. Le docteur Horacio Arruda a annoncé les dernières étapes du déconfinement cet après-midi.

L'annonce était très attendue dans ces différents secteurs d'activité. Trois exceptions s'imposent, les festivals et grands rassemblements, les camps de vacances réguliers avec séjour et combats de boxe sont interdits.

Toutes les règles d'hygiène et la distanciation sociale de 2 mètres demeurent en vigueur pour les entreprises qui rouvriront leurs portes. Par exemple, dix clients de trois ménages maximum devront rester assis à leur table au bar comme au restaurant. Aussi il sera interdit de danser.

Pourquoi Québec donne le feu vert aux parcs aquatiques mais pas aux festivals? Voici la réponse du directeur de la santé publique, Horacio Arruda.

« Dans un festival, les gens parlent, chantent, interagissent beaucoup, quand on fait l'analyse des risques, dans un parc aquatique qu'on applique les mesures d'hygiène qui sont là et c'est deux mètres obligatoires, c'est aussi des gens plus jeunes qui sont moins à risque d'attraper la maladie c'est pour ça que ça a été permis. »

Il se dit très préoccupé par le relâchement remarqué dans la population depuis le début du déconfinement. Il est convaincu qu'une deuxième vague frappera le Québec.

« Je demeure convaincu qu'il y aura malheureusement une deuxième vague. Profitons de l'été et de ce déconfinement conditionnel, mais je le dis bien conditionnel au respect des distances, de l'hygiène et du port du couvre-visage. »

Bilan hebdomadaire

C'était d'ailleurs le dernier bilan quotidien de Québec sur la COVID-19, ce sera maintenant un rendez-vous chaque jeudi où les données seront rendues publiques. Le docteur Arruda explique que les chiffres seront plus fiables.

« Actuellement quand on annonce le nombre de décès on se rend compte que certains cas datent d'avril. C'est fréquent en épidémiologie de publier à des rythmes d'une semaine c'est plus stable comme donnée, surtout quand ça devient rare, on peut se retrouver avec zéro cas, une journée y'en a 7. Quand on publie sur une semaine, on peut voir l'étendue. »

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!