Les chats devront être enregistrés à Saguenay

Chat

Les propriétaires de chat qui résident à Saguenay devront maintenant payer une licence. Elle sera de 10 $ si l'animal est stérilisé et de 20 $ s'il ne l'est pas.

Une preuve de stérilisation devra évidemment être soumise par le propriétaire. C'est la conseillère municipale Brigitte Bergeron qui est en charge de ce dossier. Elle précise que l'animal devra porter son médaillon. :

«Il y a une grosse problématique de chats errants. Des fois, ton chat se sauve de la maison et pour le retrouver tu ne sais pas quoi faire, donc en aillant sa médaille on va pouvoir le ramener au propriétaire».

 

La fondatrice de l'organisme SOS Stérilisation ne croit pas que doter les chats de Saguenay d'une médaille soit la meilleure solution pour lutter contre l'itinérance de ces petites bêtes. Sherly Desbiens explique qu'énormément d'énergie et d'argent sont dépensés pour prendre soin des chats qui arrivent sans identification dans les refuges. Elle aurait préféré que les autorités municipales obligent la micropuce, la méthode d'identification la plus efficace selon elle. :

 

« Ils sont laissés à eux-mêmes dehors et on n'a pas de moyens pour les identifier, alors c'est souvent long avant qu'on retrouve les propriétaires et pendant ce temps-là on s'occupe du chat. Avec une identification, le séjour est beaucoup plus court. Mais les chats grimpent aux arbres et aux clôtures et c'est très dangereux qu'ils se retrouvent pendus. Là certains vont dire de lui mettre un collier avec une agrafe de sécurité qui se détache facilement, mais on se retrouve avec le même problème, le chat n'a plus de collier. »

 

La licence pour chien, quant à elle, passera de 25 à 35 $ si l'animal n’est pas stérilisé à compter du 1er janvier. Le coût restera le même pour les bêtes stérilisées. Saguenay n'est pas la première municipalité à exiger que ses chats soient enregistrés. C'est aussi le cas pour Rimouski et la Mauricie.

 

Chiens dangereux

Par ailleurs, à compter de 2020, Saguenay aura également plus de pouvoirs entourant les chiens dangereux, comme plusieurs autres villes québécoises. L’animal pourra être saisi et euthanasié par les autorités municipales si son propriétaire ne se plie pas aux règlements en vigueur.

Pour consulter toute la réglementation sur les animaux sur le territoire de la Ville de Saguenay, cliquez ici.

 

Avec la collaboration de Janie Pelletier