Les Gratuivores de Saguenay pour contrer la faim et le gaspillage

Les Gratuivores

En action depuis quelques mois, les Gratuivores de Saguenay tentent de contrer le gaspillage alimentaire en donnant de la nourriture inutilisée aux gens qui en ont besoin. Le déchétarisme consiste à recueillir les aliments toujours comestibles qui ne sont plus assez beaux ou qui approchent de la date de péremption et qui seront jetés par les marchés d'alimentation, restaurants ou autres organismes.

En un peu plus d'un an, environ 75 tonnes de nourriture ont été récupérées, souligne le fondateur de l'organisme Charles-Olivier Bolduc. Sa partenaire dans l'aventure, Nancy Latendresse ajoute qu'une quinzaine de personnes viennent chercher des aliments chaque jour. Les deux voient plus grand encore et aimeraient mettre sur pied une cuisine collective pour que les bénéficiaires apprennent à cuisiner.

 

« C'est assez large la clientèle, mais on a beaucoup de travailleurs au salaire minimum. Ils sont vraiment dans un besoin criant présentement au Saguenay. Et je remarque que ce sont des gens qui veulent bien se nourrir, mais qui n'ont pas la connaissance. Par exemple, l'autre jour un client ne savait pas c'était quoi une aubergine, alors je lui ai expliqué quoi faire avec, comment la cuisiner. C'est bien beau avoir un nouveau guide alimentaire et dire de manger moins de viande, mais comment on fait pour cuisiner des légumineuses ? Nous c'est ça qu'on voudrait faire pour aider les gens. » - Nancy Latendresse, Gratuivore

 

Des frigos vides

Bell Media

 

Depuis quelques jours cependant, les frigos des Gratuivores, situés sur la rue du Havre au centre-ville de Chicoutimi, sont vides, puisque leur principal fournisseur, le magasin Bizz est en pleine restructuration et il a été contraint de fermer ses portes pour un temps. Un appel à la générosité est donc lancé aux fournisseurs qui souhaitent aider des gens et poser un geste pour sauver la planète.

 

« On est en train de faire une demande pour être un organisme reconnu par la Ville de Saguenay. Aussi, on aimerait travailler en collaboration avec Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean parce que même eux malheureusement ils sont contraints de jeter de la nourriture périssable à certains moments. Aussi, nous appelons les fournisseurs potentiels. Présentement, les Serres Sagamie et la Maison du pain nous fournissent des aliments. On lance un appel aussi aux gens parce qu'on le sait, il y a beaucoup de gaspillage alimentaire dans les maisons, alors nous sommes preneurs ! » - Charles-Olivier Bolduc, Gratuivore

 

Charles-Olivier Bolduc s'est par ailleurs présenté à la dernière séance du conseil de ville à Saguenay pour demander à la mairesse d'adopter une politique sur le gaspillage alimentaire comme compte le faire Montréal. Dans un monde idéal, il imagine pouvoir recueillir assez de nourriture pour permettre à tout le monde de ne jamais avoir le ventre vide.

Le local des Gratuivores est ouvert du lundi au vendredi de 16h à 18h et les weekends de 14h à 16h, au 371 rue du Havre ( la porte à gauche sur le bâtiment gris )