Les paroissiens acceptent le changement de vocation de l'église Saint-Mathias

Église Saint-Mathias

Les 160 paroissiens qui se sont réunis mardi soir ont voté à 74 % en faveur de la vente de l'église Saint-Mathias à un promoteur privé. Le bâtiment situé sur la rue Lévesque à Arvida nécessite un investissement de 750 000 $ pour rester debout. Une somme colossale pour la Fabrique Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus.

Le président du conseil d'administration, René Lapointe, explique que le promoteur offre 50 000 $ pour l'église qui conservera son aspect extérieur et une salle de culte. : 

 

« En plus de l'argent, on a des avantages sur dix ans. Le lieu de culte, la salle no3, nous sera dédiée pour dix ans et ensuite nous aurons un espace de travail en location à 50 % du prix. C'est un très bon projet, d'autant plus qu'on réussit à conserver l'église ce qui n'est pas le cas du tout avec l'église Saint-Philippe, qui est actuellement en démolition. »

 

René Lapointe ajoute que le promoteur rénovera selon les normes architecturales le bâtiment construit en 1964 qui est situé sur un site patrimonial. Des espaces de bureaux et une petite salle de spectacle y seront installés. Le projet doit maintenant recevoir l'aval de l'Évêché de Chicoutimi qui se rencontrera sur ce sujet le 11 novembre.

 

C'est un cadeau du ciel pour monsieur Lapointe cette proposition puisque le bâtiment ne subira pas le même sort que l'église Saint-Philippe qui est présentement démolie sur la rue Sainte-Emilie :

Bell Media

 

Un promoteur proposait d'y construire une résidence pour personnes âgées, mais il n'a pas a été en mesure de s'entendre avec l'Évêché de Chicoutimi. Le bâtiment avait lui aussi besoin de beaucoup de rénovations. La réfection de la toiture uniquement était évaluée à plus de 300 000 $. Après cet échec, un autre appel d'offres a été lancé mais malheureusement, aucun autre promoteur ne s'est manifesté.