Ligne Micoua-Saguenay : les travaux débutent près du Valinouët

Ligne électrique

Le déboisement de la future ligne électrique Micoua-Saguenay s'amorce cette semaine dans le secteur de la station de ski le Valinouët. C'est le Groupe Conseil Nutshimit Nippour de Mashteuiatsh qui a obtenu le contrat.

Les travaux sur une portion de 17 kilomètres changent les habitudes des motoneigistes puisque le club Caribou-Conscrits a dû relocaliser une partie de son sentier #267 par sécurité. La circulation des travailleurs est aussi accrue dans le secteur de Saint-Honoré. Un avis a d'ailleurs été publié pour avertir les motoneigistes de ne pas emprunter les 17 premiers kilomètres de la route du Bras-Louis puisque de la machinerie lourde y circule.

Le déboisement dans ce secteur s'ajoute à celui de 21 kilomètres  entre la rivière Shipshaw et le chemin du Bras-du-Nord ainsi que le tronçon de 14 kilomètres  qui se rend du poste du Saguenay à la rivière Shipshaw, précise la porte-parole d'Hydro-Québec, Marie-Claude Lachance.

 

« Ensuite, une fois ces travaux terminés ont peut commencer la construction de la ligne, les pylônes à proprement dit. À partir de maintenant et jusqu'en 2022, on va voir de l'action. La ligne sera mise en service en 2022. »

 

Finalement, on rappelle que treize propriétaires de résidences à Saguenay, Saint-Honoré et Saint-David-de-Falardeau seront expropriés au terme du projet de 690 millions de dollars. La société d'État a réussi à s'entendre avec chacun d'eux.

La ligne Micoua-Saguenay

D'une longueur de 262 kilomètres, la nouvelle ligne est construite entre le poste Micoua sur la Côte-Nord au poste du Saguenay.

Elle était rendue nécessaire pour la fiabilité du réseau d'Hydro-Québec qui souligne la diminution de la consommation sur la Côte-Nord et la fermeture de centrales thermiques et nucléaire dans le sud du Québec. Le nouvel équipement diminuera aussi la fréquence des pannes électriques.

Pour en savoir plus sur le sujet, cliquez ici.