Motoneigistes morts au Lac-St-Jean : La signalisation remise en cause

Motoneige

Certains motoneigistes se demandent si la signalisation dans le secteur où les 5 touristes sont tombés dans les eaux de la rivière Grande-Décharge est adéquate. Le maire de Saint-Henri-de-Taillon, André Paradis, se désole de cette situation car cette hypothèse fait mal aux bénévoles des clubs de motoneigistes. En entrevue au Quotidien, il avoue que certains lui ont dit que s'ils étaient pour être jugés, ils vont démissionner. 

De son côté, le président du club de motoneigistes Lac-St-Jean, Gaétan Gagné s'abstient de commenter tant que l'enquête entourant les circonstances de l'accident ne sera pas terminée. Il précise cependant que si la coroner conclut que la signalisation doit être améliorée ce sera fait. 

Quant à savoir si le drame a ralenti l'ardeur des amateurs de motoneige, il semble bien que non nous dit monsieur Gagné. D'ailleurs, Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean indique n'avoir reçu aucune annulation de touristes qui venaient dans la région.