Plus de 150 km de sentiers de motoneiges accessibles sur les monts Valin

Motoneige ISTOCK FRANKMIRBACH

Déjà 150 à 200 kilomètres de sentiers de motoneige sont accessibles sur les monts Valin, au plus grand bonheur des amateurs de ce sport. Les bénévoles du Club caribou conscrits ont amorcé leur travail de surfaçage, mais précisent qu'il s'agit de conditions de début de saison.

À l'Auberge du km 31, le gérant des opérations Nicolas Bélanger remarque qu'il y a beaucoup plus de neige que dans les dernières années. :

 

« Je vous dirais que c'est les monts Valin qu'on a connus dans le temps. Ça faisait environ 4 ou 5 ans qu'on était un peu en retard. »

 

 

 

Les motoneigistes profitent donc déjà de leur sport préféré, mais Nicolas Bélanger les invite à la prudence, car la majorité des lacs ne sont pas gelés parce qu'il n'y a eu aucune température froide pour le moment.

 

« On n’a eu aucune température à -25 et avec le coussin de neige qu'on a, ça fait un isolant sur nos plans d'eau. Alors ils peuvent être très dangereux parce qu'ils ont l'air beaux et blancs, mais en dessous il n'y a rien de gelé. »

 

Cette image de la Société de Sauvetage est toujours d'actualité pour se rappeler à quel moment il est sécuritaire de circuler sur un plan d'eau gelé. Par ailleurs, il y a deux semaines, un motoneigiste de La Sarre en Abitibi-Témiscamingue a été secouru par Airmédic puisqu'il était coincé sur un lac en motoneige. Puisque l'hélicoptère ne pouvait se poser sur l'étendue d'eau, le pilote l'a survolée à basse altitude pour secourir l'homme avant que la glace ne défonce sous son poids.

 

Pour connaître l'épaisseur de la glace.

 

Finalement, le Club caribou conscrit met à jour l'information essentielle pour les motoneigistes qui se dirigeront sur les monts en fin de semaine.

 

Avec la collaboration de Carolyne Labrie.