Prison de Roberval: un agent traîné en justice

Cellules de la prison de Roberval

Un agent des services correctionnels de la prison de Roberval fait face à la justice. Maxime Laberge aurait menacé au moins 5 de ses collègues et aurait commis des voies de fait sur l'un d'eux en novembre dernier.

Les faits qui lui sont reprochés se seraient produits dans le cadre de son travail, précise Le Quotidien. L'homme de 39 ans a été suspendu avec solde de façon provisoire le 26 novembre dernier.

Le ministère de la Sécurité publique fournit peu de détails sur cette affaire. Maxime Laberge était représenté par son avocat et était absent hier, en salle de cour. Son dossier sera de retour au tribunal le 16 avril prochain.