Prix de l'aluminium élevé: la région aimerait avoir des investissements

aluminium

Le prix de l'aluminium est à son plus haut niveau depuis 2008. Sur le marché des métaux de Londres, il atteint 3000 $ US la tonne, soit plus de deux fois qu'il y a 18 mois.

Cette situation s'explique par quelques facteurs, dont la capacité réduite de la production en Chine qui a décidé de moderniser et rendre moins polluant ses procédés, expliquent les analystes. Les grandes entreprises comme Alcoa et Rio Tinto en profitent donc. Pour la division aluminium de Rio Tinto, le bénéfice d'exploitation s'est établi à 1,9 milliard $ US au cours des six premiers mois de l'année.

Les astres sont alignés pour investir, croit le président du syndicat national des employés de l'aluminium d'Arvida, Donat Pearson, qui rappelle que depuis dix ans maintenant que la multinationale demande aux travailleurs d'être patients parce que le marché n'est pas à la hauteur.

« Là, le marché est bon et la demande en aluminium. On ne peut pas demander mieux que ça. Pour les travailleurs que je représente, ce sont les cuves précuites qui sont en fin de vie. Si on ferme ces salles-là, qu'est-ce qu'on fait avec nos travailleurs ? Ça prend des investissements. » - Donat Pearson, président du SNEAA

À Alma, le projet d'agrandissement est aussi toujours attendu, mais les dernières annonces de Rio Tinto pour la région se sont traduites par un développement de la nouvelle technologie Elysis.

Rappelons que cette technologie, développée en partenariat avec Alcoa, permet de produire de l'aluminium avec une moins grande empreinte environnementale. Elysis devrait créer 100 emplois directs et 1000 d'ici 2030. Les travailleurs actuels s'inquiètent toutefois pour leur avenir puisque le procédé de fabrication sera différent de l'actuel.

Donat Pearson ajoute que des dossiers «sont à l'étude», selon la direction, mais le représentant syndicat n'en sait pas plus. 

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!