Rio Tinto vise la vaccination de ses 4 300 employés de la région

casques travailleurs_davidmariuz

Rio Tinto envisage de faire vacciner ses 4 300 employés de la région contre la COVID-19 à partir du mois de mai. L'entreprise a été sélectionnée parmi les 13 pôles de vaccination en entreprise annoncés par le gouvernement du Québec hier.

La vaccination se déroulera au Manoir du Saguenay, à Arvida. La direction estimait que les lieux étaient les mieux adaptés pour suivre les protocoles de la santé publique. Le directeur exécutif des opérations aluminium, Sébastien Ross, explique que la vaccination sera aussi élargie à la communauté.

«On espère être capable de vacciner 15 000 personnes sur une période de trois mois. Donc bien évidemment, il y aura des membres de la communauté qui seront vaccinés, on va regarder pour nos partenaires principaux. Outre nos employés et leur famille immédiate, le reste n'a pas encore été décidé complètement.»

L'entreprise Produits forestiers Résolu, en partenariat avec le Cégep de Saint-Félicien, a également été retenue comme pôle de vaccination. Plus de 450 entreprises de la province ont signifié leur intérêt auprès du gouvernement pour contribuer à la campagne de vaccination contre la COVID-19.

Un décès et 22 cas supplémentaires de COVID-19

Un nouveau décès s'ajoute malheureusement au bilan du Saguenay-Lac-Saint-Jean aujourd'hui, pour un total de 266 morts depuis le début de la pandémie. Au cours des 24 dernières heures, 22 cas de COVID-19 ont été rapportés dans la région, une légère hausse par rapport à la veille. Le nombre de cas actifs demeure stable à 199, selon les données de l'Institut national de santé publique du Québec.

Au Québec, la santé publique fait état de 1 683 nouvelles infections, 8 nouveaux décès ainsi que 3 nouvelles hospitalisations.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!