Saguenay: elle photographiait les abus commis sur sa fille

Justice

Un homme de Saguenay a eu une mauvaise surprise en héritant de la maison de son père. Il a trouvé 244 photographies datant d'une quinzaine d'années représentant un homme, une femme et deux enfants se livrant à des actes sexuels. Il s'agissait d'une fillette et d'un garçon âgés d'une dizaine d'années.

L'homme est décédé aujourd'hui, mais sa conjointe, qui est la mère de la fillette et la tante du garçon, a plaidé coupable aux chefs de nature sexuels qui pèsent contre elle au palais de justice de Chicoutimi. C'est elle qui aurait pris la plupart des photographies. Quelques clichés ont d'ailleurs été présentés au juge hier à huis clos. Certains montrent des scènes de pénétration, de masturbation et de sodomie impliquant les deux victimes.

L'homme était à l'aise avec la nudité et regardait des films pornographiques à tout moment devant les invités, révèle Le Quotidien. De plus, il aurait exercé une emprise sur l'accusée et l'aurait forcée à se prostituer.

La défense demande une peine de deux ans de prison à purger en collectivité pour la dame qui présenterait une déficience intellectuelle. Selon une évaluation psychosociale, elle aurait un QI d’environ 70. La Couronne réclamera plutôt cinq ans de pénitencier lors de sa plaidoirie.