Saint-Honoré envisage de museler les chiens de 10 kilos et plus

Chien muselé

Les propriétaires de chiens de Saint-Honoré, municipalité voisine de Saguenay, pourraient être forcés de munir leur animal d'une muselière dans les lieux publics dès l'année prochaine, peu importe leur race. Il s'agit d'un nouveau réglement qui est présentement étudié par les avocats de la Ville de Saint-Honoré.

S'il est adopté, les chiens qui pèsent 10 kilos et plus devront porter une muselière hors de leur enclos à partir du 1er janvier prochain. Le maire Bruno Tremblay explique qu'il souhaite ainsi protéger les citoyens, mais aussi les propriétaires de chiens. Il cite en exemple le propriétaire des trois chiens qui s'en sont pris à une joggeuse en Estrie en mars dernier, puisqu'il pourrait être poursuivi au criminel.

Bruno Tremblay souligne qu'il s'est basé sur certaines municipalités du Québec pour ce règlement. La muselière est effectivement exigée à Louiseville, mais seulement lors d'événements. C'est le cas aussi à Saint-Tite, où les chiens de plus de 9 kilos doivent porter une muselière pour le festival western qui se poursuit cette fin de semaine.

Difficilement contestable

Interrogé à ce sujet, l'avocat Me Jean-Marc Fradette explique que tout règlement peut être contesté par les citoyens. Par contre, il souligne que celui-ci, s'il est adopté, sera plus difficile à contester.

«On voit qu'on ne vise pas un propriétaire ou une bête en particulier. Plus on rejoint de monde, moins on peut plaider la discrimination, ce qui n'empêchera pas quand même de le contester. La municipalité peut par exemple établir qu'il y a eu une douzaine de morsures de chiens dans les 5 dernières années pour justifier qu'elle applique un tel règlement et pourrait avec succès convaincre un juge que le règlement est valide».

On se souvient qu'en mai dernier, le gouvernement du Québec a resserré l'encadrement des chiens dangereux.