Saint-Jean-Vianney : 50 ans d'histoire maintenant racontée

Mémorial sur le site de Saint-Jean-Vianney

Il y a 50 ans, le village de Saint-Jean-Vianney, qui était le voisin de Shipshaw et de Chicoutimi, était englouti par un glissement de terrain. Dans la nuit du 4 au 5 mai 1971, 42 maisons ont été emportées par le sol vaseux et au total, 31 personnes perdront la vie.

Les 1300 résidents ne reviendront jamais chez eux et seront relocalisés puisqu'il sera impossible de reconstruire à cet endroit. Environ 200 maisons seront déménagées . Le professeur en actualités du Cégep de Jonquière et chroniqueur sur nos ondes, Eric Arseneault, revient sur cette tragédie. :

Aujourd'hui, la Ville de Saguenay inaugure un mémorial sur les lieux de la tragédie. Il était important pour la mairesse de Saguenay, Josée Néron, de commémorer convenablement ce drame qui a marqué l'histoire de la région.

Le mémorial de Saint-Jean-Vianney, Noovo Info

Également, le Centre d'histoire Arvida fait revivre le village à travers une exposition présentée à l'Église Sainte-Thérèse, jetant ainsi les premiers jalons d'un parcours numérique qui sera installé d'ici quelques mois à Saint-Jean-Vianney. 

« On a d'abord voulu parler de Saint-Jean-Vianney parce que c'était une des municipalités qui avait le plus gros développement économique. Les jeunes familles allaient s'y installer parce que la Ville avait mis en place des incitatifs et des terrains à bon prix. Saint-Jean-Vianney c'était aussi une communauté tissée très serrée. » - Carl Gaudreault, directeur général du Centre d'histoire Arvida

Carl Gaudreault nous explique en détail l'exposition :

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!