Travaux de stabilisation à La Baie : 54 % du terrain excavé


Les travaux d'excavaton vont bon train à La Baie. (Courtoisie Service de Sécurité incendie de Saguenay)

À mi-chemin des travaux de stabilisation à La Baie, 54 % du terrain a été excavé, ce qui représente 14 312 m³ sur un total de 26 460 m³.

Le porte-parole de la Ville de Saguenay, Dominic Arseneau, assure que les travaux se déroulent rondement et dans les délais, alors qu'on a entamé la sixième semaine de l'opération. Il précise qu'aucun obstacle n'a été rencontré jusqu'à présent par les travailleurs et qu'il n'y a eu aucun indice de mouvements de sol.

« Plus la construction du premier palier avance, plus le risque d'un grand glissement de terrain avec une grande coulée argileuse qui emporterait le quartier au complet diminue. »

L'état de sinistre imminent est maintenu pour le secteur touché et il le demeurera jusqu'à ce que la première phase soit complétée, soit d'ici deux à trois semaines.

Une quatrième résidence a été détruite mercredi et une cinquième sera démolie dans un avenir plus ou moins rapproché.

« Ça nous sert un peu le coeur de savoir que des résidences sont démolies. Une maison, ce n'est jamais juste une maison. » - Dominic Arseneau

Le porte-parole de la Ville souligne toutefois que ces malheureux événements sont chaque fois une étape de plus vers la sécurisation du secteur, en plus d'être un signe du progrès des travaux.

Récupération d'effets personnels

C'est cette semaine que les propriétaires et les locataires des 53 résidences évacuées peuvent récupérer leurs effets personnels. L'opération est en cours depuis mercredi et se terminera vendredi, selon un horaire préétabli. 

Chacun a une heure pour sortir le plus de choses possibles de la maison avec l'aide de proches et sous une étroite surveillance.

« Je sais à quel point c'est difficile d'être évacué depuis juin. J'ai énormément d'empathie pour tous ces gens et j'espère qu'ils ont pu récupérer des choses qui leur seront utiles pour le temps qu'il leur reste à habiter loin de chez eux. »

Sans faire de promesse, Dominic Arseneau maintient que l'objectif est que les résidents puissent réintégrer leur domicile à la fin du mois d'octobre. Les travaux devraient s'échelonner sur 10 à 12 semaines.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!