Trois signalements d'algues bleu-vert dans le lac Saint-Jean

Algue bleu-vert, lac

Trois épisodes d'algues bleu-vert ont été rapportés dans les derniers jours dans le lac Saint-Jean. L'organisme de bassin versant Lac-Saint-Jean en profite pour rappeler à la population qu'il est important de signaler toute présence de cyanobactéries dans les plans d'eau.

La directrice générale de l'organisme, Anne Malamoud, ajoute que ces fleurs d'eau de cyanobactéries ont été vues dans les secteurs d'Alma, de Chambord et de Mashteuiatsh. Trois endroits éloignés les uns des autres.

« Ça peut être très très bref comme phénomène, parce que c'est influencé par les vents et les vagues, mais ça peut aussi durer quelques jours. On rappelle qu'il ne faut surtout pas se baigner dans ce temps-là. » - Anne Malamoud, directrice générale l'organisme bassin versant Lac-Saint-Jean

Ces fleurs d'eau peuvent présenter un risque pour la santé, s'apparentant à des symptômes de gastro-entérite (maux de ventre, diarrhée, vomissements ). Certaines personnes peuvent aussi ressentir une irritation de la peau.

Signaler les algues bleu-vert

Anne Malamoud invite les gens à prendre des photos s'ils suspectent un épisode d'algue bleu-vert dans un cours d'eau et de remplir un formulaire sur le site du ministère de l'Environnement.

Les organismes de bassin versant luttent contre les algues bleu-vert et accompagnent les riverains en leur offrant des outils pour aménager des bandes riveraines et pour bien entretenir leur fosse septique. Le surplus de phosphore est la cause première de la prolifération de ces bactéries.

L'été dernier, un épisode plutôt spectaculaire avait été observé sur le lac Ha! Ha!, à Ferland-et-Boilleau. 

Algue bleu-vert, cyanobactéries

Fleurs d'eau de cyanobactéries observées dans le lac Ha! Ha! en 2020. Courtoisie

 

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!