Un ambulancier de Saguenay atteint du coronavirus

Clinique désignée au dépistage du coronavirus, Chicoutimi

Un ambulancier de Saguenay est atteint du coronavirus. L'homme a éprouvé des symptômes il y a quelques jours et il a été immédiatement retiré du travail, ainsi que son collègue qui pour l'instant ne présente pas de symptômes.

Le résultat de son test est arrivé hier soir, confirme le porte-parole de la Coopérative des techniciens ambulanciers du Québec, David Lemelin. Il est donc devenu le 32e cas du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Une enquête épidémiologique est en cours pour savoir comment et il a contracté le virus.

 

« C'est la question à 1000 $ parce que ça peut être au travail, à l'épicerie ou à la station d'essence. On ne le sait pas. Donc connaître l'origine c'est important, mais c'est surtout de prévenir la suite. » - David Lemelin, porte-parole de la CTAQ

 

Le directeur régional de la santé publique, le Dr Donald Aubin, n'a pas voulu confirmer le cas pour une question de confidentialité, spécifiant toutefois qu'il n'y a toujours pas de contamination communautaire dans la région.

Des précisions ont aussi été apportées sur les secteurs où il y a des cas de la COVID-19 au Saguenay-Lac-Saint-Jean. On en compte 12 à Chicoutimi et les environs, 7 à Jonquière et 8 à La Baie et le Bas-Saguenay, ce qui comprend les 4 personnes malades à L'Anse-Saint-Jean.

Il y a 5 personnes infectées au Lac-Saint-Jean et seul le secteur de Dolbeau-Mistassini, incluant la MRC Maria-Chapdelaine, ne compte aucun cas. 

Le directeur régional de la santé publique indique qu'il n'y a aucun cas en CHSLD, mais que deux résidences privées pour personnes âgées à Saguenay sont sous surveillance et que des tests ont été faits parce que des résidents présentent des symptômes grippaux.

À Saguenay, 9 employés municipaux sont en isolement volontaire, ont fait savoir les autorités municipales. Deux d'entre eux attendent le résultat de leur test de dépistage.

Effets scolaires

La Commission scolaire de La Jonquière permettra aux élèves de ses établissements de récupérer leurs effets essentiels au cours des prochains jours. Les parents ont reçu un courriel explicatif cet avant-midi.

La liste des objets dits essentiels est : des lunettes, des orthèses, une prothèse ou tout autre objet qui a été prescrit par un professionnel. Les ordinateurs fournis dans le cadre d'un plan d'intervention sont aussi sur cette liste.

Les parents doivent remplir un formulaire avant de se rendre sur place.

Les trois autres commissions scolaires de la région n'ont émis aucune directive pour l'instant.

Don de 22 000 $ au Collège d'Alma

L'Association étudiante du Collège d'Alma a décidé de redonner aux étudiants qui en ont besoin. La totalité des cotisations de la session Hiver 2020, soit près de 22 000$, est mise dans le fonds de secours de l’établissement.

Au cours des dernières semaines, plusieurs étudiants ont perdu leur emploi et ils peinent à payer leur loyer ou l’épicerie. Aussi, le président de l'association étudiante, Mathieu Savard, précise que certains n'ont pas le matériel nécessaire pour la reprise des cours en ligne la semaine prochaine, comme un ordinateur ou la connexion internet.

À lire aujourd'hui :

Est-ce que le Publisac est essentiel en temps de pandémie ?

Un automobiliste sur dix refusé au point de contrôle de la 175

 

Avec la collaboration de Julie Bergeron

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!