Un bond de 47 cas de COVID-19 au Saguenay-Lac-Saint-Jean

covid-19

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean compte dorénavant 797 cas de COVID-19 avec 47 nouvelles personnes infectées qui s'ajoutent aujourd'hui au bilan. La région pourrait passer au rouge d'ici la fin de la semaine.

Malheureusement, trois personnes supplémentaires sont décédées dans la dernière journée et 16 des 20 lits désignés pour la COVID-19 sont occupés à l'hôpital de Chicoutimi en plus de deux personnes qui sont aux soins intensifs.

Le directeur régional de la santé publique, Dr Donald Aubin, confirme que d'autres activités pourraient être abandonnées dans les départements de l'hôpital pour trouver plus de lits.

Avec 266 cas actifs, le Saguenay-Lac-Saint-Jean atteint un sommet aujourd'hui. : 

« C'est une situation qui est préoccupante. Depuis le début de la pandémie, on a eu 341 cas lors de la première vague qui a pris fin le 11 juillet. Depuis 12 juillet, nous avons un bilan de 456 cas. » - Dr Donald Aubin

Des éclosions dans plusieurs établissements scolaires

On compte maintenant une trentaine de foyers d'éclosion dans la région et la contagion s'étend dans plusieurs écoles, dont l'École polyvalente Jonquière qui compte un premier élève positif. Un premier cas a aussi été répertorié à l'école Garnier à L'Ascension-de-Notre-Seigneur et un autre à l'école primaire Maria d'Alma. Un élève de l'école primaire Sainte-Thérèse de Dolbeau-Mistassini a aussi obtenu un test positif.

Toujours à Alma, un deuxième cas survient à l'école Saint-Pierre, un 3e à l'École secondaire Camille-Lavoie et un 4e au Pavillon-Wilbrord-Dufour. Cet élève faisait déjà partie d'un groupe placé en isolement.

L'éclosion du Collège d'Alma est maintenant à 10 cas, si bien que l'établissement se place en mode alerte avec davantage de cours à distance et de télétravail. Seulement deux portes seront maintenant accessibles pour entrer au collège et des agents de sécurité s'y trouveront.

Un premier vaccin début 2021

Dans une entrevue accordée ce matin sur nos ondes, le premier ministre du Canada Justin Trudeau a rappelé qu'il ne faut pas s'attendre à un retour à la normale avant plusieurs mois.

Il s'est fait toutefois rassurant, mentionnant que le Canada est bien positionné pour recevoir un vaccin rapidement grâce à des accords conclus avec plusieurs pays. Les premières doses seront administrées aux plus vulnérables.

« C'est sur que de vacciner massivement c'est bien des mois après l'arrivée du premier vaccin. Ils parlent d'une arrivée potentielle dans les premiers mois de 2021. » - Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Vous pouvez entendre l'entrevue complète de Justin Trudeau avec l'équipe de On est tous debout.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!