Un premier CHSLD de la région touché par la COVID-19

Personne âgée

Un premier CHSLD est touché par la COVID-19 au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il s'agit du centre d'hébergement de la Colline sur la rue Pinel à Chicoutimi-Nord, où deux résidents et une infirmière enceinte ont été testés positifs. Les employés sont sous le choc et certains ont refusé d'entrer au travail ce matin.

Tous les résidents susceptibles d'avoir été en contact avec les cas positifs ont subi un test de dépistage au cours des dernières heures. Il faudra aussi déterminer comment le virus s'est introduit dans la résidence : un employé ? Un membre de la famille d'un résident ? L'arrivée d'un nouveau résident ? L'enquête épidémiologique pourra y répondre.

 

« Toutes les mesures de précaution et d'isolement ont été rapidement instaurées. Dès l'apparition des premiers symptômes. Il y a une surveillance accrue des signes et symptômes et plusieurs fois par jour on prend la température des résidents. » - Dr Donald Aubin

 

Plus importante hausse

La région assiste à sa plus importante hausse de cas depuis le début de la pandémie. En 24h, 12 tests se sont révélés positifs, portant le bilan à 44 personnes infectées.

Le directeur régional de la santé publique, Dr Donald Aubin, indique qu'il n'y a toujours aucune transmission communautaire du virus dans la région, mais il ajoute que les enquêtes épidémiologiques ne sont pas toutes terminées. :

« Une transmission communautaire ce n'est pas seulement avec un cas. Ça prend un certain nombre de cas où on n’est pas capable de trouver la source. Pour un cas, on ne déclarera pas la transmission communautaire, ça prend plusieurs indices. On est une région dans laquelle il y a une hausse de cas, alors même si on ne déclare pas la transmission communautaire, il faut continuer d'être prudent. »

 

Par ailleurs, une communauté religieuse de Saguenay ainsi qu'une résidence privée sont toujours sous la surveillance du CIUSSS.

Dans la région, 1494 tests ont été effectués et une cinquantaine de citoyens attendent présentement leur résultat.

 

À lire : Accoucher en période de pandémie : un stress de plus pour les parents

Avec la collaboration de Carolyne Labrie. (Dernière mise à jour, 16h41)

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!