Une année chargée pour Diffusion Saguenay

La billetterie du Théâtre Banque Nationale.

Les travaux de démolition à l'intérieur du Théâtre Palace Arvida son pratiquement terminés, deux mois après leur commencement. La directrice générale de Diffusion Saguenay, Isabelle Gagnon, souligne qu'autant l'échéancier que le budget sont respectés pour le chantier de 7,7 millions de dollars qui doit se terminer l'automne prochain.

L'organisme dressait son bilan de la dernière année ce matin. L'équipe avait du pain sur la planche avec les recommandations sur sa gouvernance faites par le ministère des Affaires municipales et du Vérificateur général.

 

« Nous avons rempli toutes les demandes. D'abord, il fallait devenir un OBNL indépendant de la Ville et de Promotion Saguenay. Les membres du CA sont passés de 5 à 9 et il fallait se doter d'un processus de recrutement des membres du CA organisé et transparent. Il fallait aussi se doter d'un code d'éthique, avoir une politique pour la billetterie, une politique pour les octrois de contrat et une autre pour les frais de déplacement. Tout a été fait. »  - La directrice générale de Diffusion Saguenay, Isabelle Gagnon.

 

Dans la dernière année, 78 % des revenus de Diffusion Saguenay sont venus de la vente de billets et de ses activités, comparativement à 73 % l'année précédente. Isabelle Gagnon explique qu'en plus de la subvention municipale qui a été amputée, l'organisme a perdu les revenus de la taxe pour La Fabuleuse en changeant de statut, ce qui représente 150 000 $ de moins par année.

Des spectacles variés et appréciés

Diffusion Saguenay

 

Diffusion Saguenay aura présenté 151 spectacles payants l'an dernier et généré un chiffre d'affaires de 6,6 millions de dollars. Un peu plus de 93 000 personnes y ont assisté et le taux d'occupation moyen est de 72 % dans les salles. Selon un sondage envoyé à 52 000 spectateurs, le taux de satisfaction est de plus de 90 %.

La directrice de la programmation, Claudine Bourdages, a souligné que les représentations musicales ont été les plus nombreuses l'an dernier, avec un total de 52, comparativement à 48 spectacles en humour et variétés. Par ailleurs, 17 spectacles gratuits ont été présentés à l'Agora de La Baie l'été dernier, et cette formule reviendra assurément.

« C'est important pour le développement des carrières. Souvent avec ces représentants on peut voir le potentiel des artistes, qui vient les voir et dans quelles salles ils pourraient revenir. L'agora a vu passer des gens comme Patrice Michaud ou Roxanne Bruneau qui maintenant remplissent le Théâtre Banque Nationale. » - La directrice de la programmation, Claudine Bourdages

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!