Une charte en prévention du suicide à Saguenay

suicide

Saguenay devient la première ville à adopter une charte en prévention du suicide, s'engageant ainsi à promouvoir les services disponibles sur son territoire, à participer à diverses activités et à soutenir le déploiement d’un réseau régional de Sentinelles en prévention du suicide.

Chaque année dans la région, environ 40 personnes décident de s'enlever la vie, un chiffre stable, apprend-on en cette Journée mondiale de la prévention du suicide. Quelque 800 autres personnes feront une tentative de suicide.

Le profil type de la victime demeure l'homme d'une quarantaine d'années. Annie Laviolette du Centre de prévention du suicide 02 remarque tout de même une tendance encourageante chez la nouvelle génération. Les jeunes sont plus enclins à demander de l'aide. :

 

« Les mentalités changent et les cultures changent, on le sent très bien que la nouvelle génération se tourne plus aisément vers les services. »

 

La Ville de Saguenay s'engage également à offrir du soutien à ses employés et aux citoyens qui traversent un moment difficile. Un engagement qui peut être repris par tout le monde nous conseiller Annie Laviolette.

 

« Ce qu'on doit faire nous comme société et comme famille c'est de faciliter le processus parce que lorsqu'on ne va pas bien, c'est difficile d'aller vers les autres. Alors d'ouvrir nos yeux et nos oreilles, juste de dire à un collègue qu'on trouve qu'il n'a pas l'air d'aller ces temps-ci et là on peut avoir une conversation. »

 

Allumer une chandelle

Partout au Québec, vous êtes invités à allumer une chandelle à tout moment de cette 17e journée mondiale de la prévention du suicide en mémoire des personnes qui nous ont quittés et en soutien aux endeuillés ainsi qu'à la cause.

L'Association québécoise de prévention du suicide (AQPS) rappelle par ailleurs que si une personne se confie sur ses intentions, il est important ensuite de la référer aux bonnes ressources de prévention du suicide,comme la ligne 1 866-APPELLE, en fonction 24 heures sur 24.

 

 

 

Avec la collaboration de Julie Bergeron.