Une employée de l'hôpital de Roberval suspendue

Hôpital de Roberval

Une employée de l'hôpital de Roberval est suspendue à la suite d'un geste déplacé envers une patiente autochtone. Elle est retirée du travail le temps qu'une enquête externe soit menée pour faire la lumière sur les événements.

La direction du CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean ne précise pas quel geste aurait été posé par l'employée, soulignant qu'aucune forme de violence envers les usagers n'est tolérée. La situation a été portée à l'attention de la direction mardi.

« Nous souhaitons d'ailleurs rappeler que le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean ne tolère aucun comportement d'incivilité ou geste pouvant porter atteinte à l'identité et la dignité des usagers et de toute personne œuvrant au sein de notre organisation. » - déclaration du CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Rappelons qu'en avril dernier, une femme Atikamekw a déposé une plainte contre deux employés de l'hôpital de Roberval, affirmant avoir été insultée et menacée. L'enquête externe est maintenant complétée et rien n'a été retenu contre les employés concernés.

Ces événements surviennent alors que se poursuivent jusqu'au 2 juin l'enquête publique sur la mort de Joyce Echaquan. La femme Atikamekw de 37 ans, mère de sept enfants, est décédée en septembre dernier, à l'hôpital de Joliette, après avoir été insultée par des employées. La victime a filmé l'intervention des infirmières en Facebook live.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!