Une hausse de 20 % des signalements à la DPJ du Saguenay-Lac-Saint-Jean

(iStock)

Le nombre de signalements à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) a considérablement augmenté au cours de la dernière année au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Dans son bilan annuel dévoilé ce matin, la DPJ rapporte plus de 6500 signalements dans la région, soit une augmentation de 20,5 % par rapport à l'an dernier. Parmi eux, plus de 2000 ont été retenus, ce qui représente aussi une hausse.

La pandémie, l'inflation et l'attente pour obtenir les services expliquent cette réalité, énumère la directrice de la DPJ et directrice provinciale du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de Chibougameau, Caroline Gaudreault.

Elle soutient que cette augmentation constante depuis 15 ans est inquiétante.

« C'est beaucoup d'enfants signalés par jour. Il faut que ce soit une priorité nationale, provinciale, de tout le monde et de toutes les instances, parce que c'est vraiment préoccupant. »

Près de la moitié des enfants pris en charge par la DPJ au Saguenay-Lac-Saint-Jean proviennent du milieu familial.

Le nombre de signalements est de 8 % plus élevé dans la région que la moyenne québécoise, faisant du Saguenay-Lac-Saint-Jean l'une des régions avec le plus haut taux de signalements.

La DPJ est toujours à la recherche de familles d'accueil pour combler les besoins.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!