Une pétition lancée contre le projet de stationnement à étages à Chicoutimi

Hopital-de-Chicoutimi

Un citoyen du quartier Sydenham, à Chicoutimi, a lancé jeudi une pétition contre le stationnement à étages que le CIUSSS Saguenay-Lac-Saint-Jean désire construire sur la rue Jacques-Cartier. 

C'est qu'un nouvel espace de stationnement deviendra nécessaire avec l'agrandissement du bloc opératoire qui empiètera sur une partie du stationnement adjacent à l'hôpital.

Jérôme Desautels craint que ce projet obstrue la vue privilégiée qu'offre ce secteur sur la rivière Saguenay et sur les monts Valin. Il affirme qu'un stationnement à étages est une pollution visuelle, qu'il exige beaucoup d'entretien, souvent négligé, et que ce type de lieu crée de l'errance, prenant en exemple l'état de décrépitude de celui du Havre qui sera bientôt rénové.

Dans sa pétition, le citoyen soutient qu'une autre solution devrait être envisagée, puisque le stationnement actuel sur la rue Jacques-Cartier est très peu utilisé.

« C'est jamais plein. Je sais que les gens demandent à ce qu'il y ait plus de stationnements à l'hôpital, mais je pense qu'ils veulent des stationnements à proximité de l'hôpital. » - Jérôme Desautels

Le citoyen réfléchit à voix haute en parlant de l'espace vert du Pavillon des Augustines, se demandant si ce lieu ne pourrait pas être une alternative au secteur ciblé sur la rue Jacques-Cartier. Bien qu'il souhaite préserver cet espace vert, il croit que cet endroit, où le terrain est en pente, ne cacherait pas la vue à qui que ce soit.

Jérôme Desautels a pris la décision de lancer cette pétition parce qu'il a à coeur le patrimoine paysager du Québec et particulièrement de sa ville.

« Je passe devant cette vue [sur la rue Jacques-Cartier] tous les jours. Pour moi, ça fait partie du patrimoine, pour moi, c'est une richesse. Ça nous appartient à nous tous. » - Jérôme Desautels

Une demande de dérogation

Le comité consultatif d'urbanisme de la Ville de Saguenay, constitué de conseillers et de citoyens, a recommandé de refuser la demande de dérogation pour un changement de zonage demandé par le CIUSSS. C'est que, pour construire un stationnement à étages sur la rue Jacques-Cartier, le CIUSSS a besoin d'une portion de terrain étant zonée verte.

La demande sera discutée mardi midi par les conseillers municipaux de Chicoutimi, lors du conseil d'arrondissement. Ce sont eux qui ont le pouvoir d'accepter ou de refuser la demande de dérogation, précise la présidente du comité consultatif d'urbanisme et conseillère du district 8, Mireille Jean.

La conseillère soulève plusieurs questions qui devront être étudiées par les conseillers. Ils se pencheront sur de possibles alternatives à ce stationnement, tout en analysant la grandeur du terrain de l'hôpital de Chicoutimi et ce qu'il permet. Ils réfléchiront sur les raisons qui poussent le CIUSSS à vouloir entreprendre la construction de ce projet avant d'entamer les travaux d'agrandissement du bloc opératoire. 

Les conseillers se questionneront aussi sur les besoins auxquels répond ce stationnement : est-ce pour les usagers ou pour les employés de l'hôpital et les travailleurs de la construction qui s'affaireront sur le bloc opératoire?

Le dossier avait déjà été abordé lors du dernier conseil d'arrondissement de Chicoutimi, sans qu'une décision ne soit prise.

Jérôme Desautels compte déposer sa pétition à la fin du printemps. Il espère récolter 1500 signatures. D'ici là, il se présentera au conseil d'arrondissement de Chicoutimi mardi.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!